samedi 1 octobre 2011

Céramique coréenne – Dawan (grandes tasses à thé traditionnelles)

Nous venons de recevoir enfin un bol à thé 
longuement attendue depuis  4 mois : Dawan 다완.



Dawan désigne des tasses à thé traditionnelles qui pourraient être classées dans la catégorie des bols, en France. Sa fabrication remonte à l’époque de Joseon, dernier royaume coréen qui a perduré de 1392 à 1905.

Ce type de tasses à thé a été également très apprécié au Japon pendant la période Azuchi Momoyama (1573-1603), et ce goût affirmé est souvent évoqué comme l'une des raisons de 2 anciennes invasions militaires japonaises en Corée (1592 et 1597 : pendant ces guerres, beaucoup de potiers coréens ont été déportés au Japon et une quantité importante de céramiques a été pillée. De nos jours, de belles céramiques de cette époque se retrouvent dans les musées japonais.) 




Dawan ne peut être créé que par un potier expérimenté car sa forme doit être élaborée au tour à pied en l'espace de 15 secondes. On dit qu’une pièce de Dawan représente le « vide » et le « simple ». C’est une tasse à thé de tous les jours qui accompagne son propriétaire vers un monde dénué de frivolités et d'artifices. Les différents styles de Dawan se caractérisent par le type de terre utilisée, par la forme (celle de l’ouverture et celle du pied) et par la décoration.

Potier Nokwon


Nous connaissions les œuvres du potier Nokwon mais avons découvert cette Dawan en mars 2011. Un coup de foudre ! Elle est d'inspiration Puncheong, une des 3 familles de céramiques coréennes qui est souvent réalisée avec une couleur gris-beige et sous une forme très épurée (pour plus d'infos sur le Puncheong, vous pouvez aller voir la page suivante :

Le four du potier Nokwon


Cette création du potier Nokwon est plutôt sophistiquée dans ses techniques de décoration. Le potier a d’abord utilisé, pour les motifs de lianes de plantes, une technique très courante pour les céramiques de famille Céladons sanggam, qui consiste à incruster les décors par incisions et engobes, sur l’argile encore fraîche. Ensuite les motifs de chrysanthèmes sont estampés à l’aide d’un sceau. Ces motifs de lianes sans fin, appelés en Corée Dongulmuni, représentent la Durabilité de la vie tandis que les chrysanthèmes symbolisent la Loyauté. Quand on contemple ces décorations, on a l’impression de partir vers un monde sans fin, plein de mystères.






La partie que les lèvres touchent est très douce et bien ronde. Cette Dawan prise entre les mains se transforme en un objet si sensuel, que l'on n’arrête pas de la caresser et de la retourner dans tous les sens. A la caresse, elle donne un joli petit son. On commence enfin à comprendre lamour inconditionnel de certains amateurs de thé pour leur Dawan... 


Ce Dawan est actuellement en vente sur notre boutique CoreaColor. Cliquez ici.     


Aucun commentaire: