vendredi 26 août 2011

Maison traditionnelle coréenne - Hanok


Parmi les différents types de Hanok (maison traditionnelle coréenne), la Giwajip est l’exemple le plus emblématique de l’architecture à la coréenne. Il s’agit d’une maison traditionnelle avec un toit de tuiles, appréciée par la noblesse. Celles du royaume Joseon (1394  -1910) furent toujours construites de plein pied, et composées de plusieurs bâtiments situés dans une enceinte entourée d’un mur.

A gauche : vue d'ensemble d'une Hanok  / à droite : pièces réservées aux membres masculins de la famille
Les bâtiments plus proches de la porte principale étaient les pièces attribuées aux domestiques, celles réservés aux membres masculins pour recevoir les visiteurs, pour la lecture ou pour l’éducation des garçons, et la réserve de nourriture dont la gestion était une des tâches exclusives de la maîtresse de maison. Plus éloignées de la porte principale, se trouvent les pièces réservées aux femmes. Cette division de l’espace en fonction de sexe est conforme aux règles basées sur le confucianisme. Entre ces bâtiments, il y a les jardins, les portes et un puits.

Jardins qui mènent aux pièces réservées aux membres féminins de la famille

A gauche : cuisine / à droite : la porte intérieure (symbolique) qui sépare la partie féminine de la masculine 
Le climat bien continental de la Corée (Eté chaud et humide tandis que l’hiver 
est froid et sec) a amené les coréens à inventer le système du Ondol (bien avant notre ère) et le Maru. Le premier est un système de chauffage par le sol qui se compose d'une fournaise et de conduits placé sous le sol de la maison, dans lesquels circule l'air chaud. Pour cela, le sol des Hanok était surélevé et les chambres étaient relativement petites pour maximiser la rétention de chaleur. Puisque le sol était chaud, les coréens n'utilisaient pas de lits ou de chaises et aimaient à s'asseoir ou se coucher directement sur le sol*, pratique encore courante aujourd'hui (c'est aussi pour cette raison que l'on doit retirer les chaussures lorsque l'on entre dans une maison en Corée). 
A gauche : schéma du système Ondol / au milieu : le sol des pièces / à droite : la cheminée
Le Maru est un salon d'été recouvert de parquet. C’est un espace ouvert qui se trouve souvent entre les 2 pièces principales (chambre, salon ou bureau) ou devant chaque pièce.  

A gauche : Maru principal / à droite : Maru dans la bâtiment réservé aux membres masculins de la famille 
*L’expression de « Se coucher directement sur le sol » peut induire en erreur les lecteurs qui ne connaissent pas la Corée. En réalité, les coréens disposent le soir sur le sol de la chambre, une couette bourrée de coton, et la replient le lendemain matin en la rangeant dans l’armoire. Dans la journée, cette pièce peut se transformer en salon ou en bureau agrémenté de cousins et de table basse. Avec des mobiliers vraiment mobiles, un espace (sauf la cuisine et les toilettes) à usage multiple... En plein été chaud et humide, ils utilisent parfois un tapis fait de bambou, pour sa fraîcheur. De nos jours, beaucoup utilisent un lit avec matelas et un espace est dédié  exclusivement pour la chambre à coucher.       
A gauche : les couettes traditionnelles rangées dans le placard / à droite :  la couche préparée 

Art de Vivre dans une maison traditionnelle (photos de Yong-Kwan PARK et de Chan-Wook PARK)


Aucun commentaire: