vendredi 19 août 2011

Céramique coréenne - la porcelaine blanche

Photo de Chan-Woo PARK
Si le céladon coréen est le symbole de l’art de céramique du royaume Koryeo (10ème – 14ème siècle), la 
porcelaine coréenne Baekja (Paekja) est celui du royaume Joseon (Choson – 1392 - 1910). Longtemps préférée de la cour et des élites de la société, le Baekja ‘pur’, sans décoration, apparaît sous différents styles, tout au long de la période, sous l’influence du renouveau de l’idéal confucianiste. Jusqu’au 16ème siècle, c’est sous des formes sobres et pures, que plats, bols, bouteilles et jarres sont appréciés pour les repas de cérémonies ou les vaisselles funéraires.


Photo de Chan-Woo PARK 

Le style très ‘bulbeux’ appelé ‘Pots de Lune’달항아리 en est le plus bel exemple. Ce style de porcelaine est apparu au milieu du 17ème siècle en Corée, qui sortait du traumatisme des invasions dévastatrices du Japon et des Qing de Chine. Son développement a coïncidé avec une nouvelle philosophie de l’époque qui appelait les Coréens à se remettre en question, et à retrouver une identité esthétique propre à la Corée, qui la distinguerait des deux pays voisins ennemis.


Photo de Sung-Wook HA 
Les potiers coréens de l’époque ont accompli une prouesse technique en réalisant les pots de lune dont la hauteur dépasse les 40 cm. Ils ont d’abord fabriqué de manière traditionnelle deux grands bols à l’aide de tour de potier, et les ont ensuite déposés l’un sur l’autre. Dans le monde, il n’y a qu’environ 20 pots de Lune de l’époque dont l’un de 47 cm, qui est exposé au British Museum.      

par le potier Jeong-Yong HAN 
Cette philosophie de retour à l’essentiel est toujours bien vivante. Les potiers cherchent à travers la réalisation de porcelaine blanche Baekja, à atteindre une pureté dépouillée de fioritures, tant par l’harmonie de couleur que par la forme.

Photo de Yong-Il KIM
Les porcelaines sont appréciées pour la décoration intérieure mais aussi (surtout) pour l’art de table. Les plats en porcelaine sont utilisés de préférence en été, pour apporter une fraîcheur sur la table tout en mettant en valeur les mets.  

« Fière mais pas arrogante,
Douce mais solide,
Majestueuse  mais pas impérieuse. » un poète anonyme

« La beauté de Baekja de Joseon transcende la théorie de l'esthétique. Cette beauté se sent et se comprend. » Won Yong KIM   



Aucun commentaire: