vendredi 28 octobre 2011

Une belle application du Maedeup - La passementerie coréenne

Constatant chez nos lecteurs un grand intérêt pour la passementerie coréenne, nous avons le plaisir de vous proposer ici, quelques photos de belles applications de Maedeups 매듭.


2 longs Maedeups de 98cm décorent un store en bambou fait à la main. Ce dernier était très utilisé lors des étés chauds en Corée. 


Un rideau en soie est décoré de Maedeups. Il couvrait les fenêtres des maisons traditionnelles en hiver.


Bourses faites par le grand artisan MIN Jung-Sik

Ce type de bouses était prisé par des lettrés de l'époque de Joseon (1394 - 1905). Chaque bourse était décoré de Maedeup bien spécifique. 


Maedeups réalisés par la grande artiste KIM Mee-Ok 
   
Enfin, voici l'accessoire indispensable pour un lettré qui se disait Maître de l'art de vivre coréen : l'éventail pliable en Hanji (papier traditionnel coréen), Hapjukseon. On y écrivait de poèmes ou peignait, et on l'offrait comme cadeau à un ami ou à un mari (ou amant). Chaque éventail avait systématiquement un pompon accompagné d'un Maedeup. Pour en savoir plus sur cet éventail, lisez l'article sur l'éventail coréen, Hapjukseon.  

Nos articles relatifs aux Maedeup sont 
"L'art de noeuds coréen - Maedeup" du 10 juin
"Norigae - Passementerie coréenne" du 8 octobre