samedi 10 décembre 2011

Conte coréen - Le Garçon et le Tigre


Il y a bien longtemps, un petit garçon malicieux vivait dans un village. Un jour, il partit sur un sentier qui menait vers la montagne, pour aller couper du bois.




Il eut alors l’idée de faire une blague et de crier ‘Au tigre !’, pour effrayer tous les villageois. Ses amis qui coupaient du bois non loin de lui, pris de panique, s’enfuirent à toutes jambes, en hurlant… Les adultes épouvantés jetèrent leur Tjigae* par terre et s’enfuirent également à toute vitesse. 

KIM Hong-Do (18e siècle)


Les paysans des alentours, dans le village et dans les champs, entendant cette alerte au tigre errant, décidèrent d’agir pour sauver tous les cueilleurs de bois, prirent leurs cannes et leurs massues et s’engagèrent sur le chemin de la montagne. 

Après de longues heures de recherche… toujours rien, aucune trace de tigre… Enfin, tout le monde finit par comprendre qu’en fait, le garçonnet espiègle avait fait une farce idiote à tout le monde. En colère, les villageois tancèrent sévèrement le petit garnement. 

Le lendemain, celui-ci repartit tout seul vers la montagne pour couper du bois, comme à son habitude. Peu après, un énorme tigre apparut sur un rocher en surplomb, juste au-dessous de lui. 

Il appela et cria de toutes ses forces ‘Tigre, Tigre !’… Comme il avait trompé tout le monde la veille, personne aux alentours ne prit attention à son alerte ; le tigre se retourna vivement vers le pauvre garçonnet, bondit sur lui et le dévora d’un seul trait…


Moralité : Même si vous ne mentez qu’une seule fois, on ne vous croira plus jamais après !... une moralité universelle...

L'expression coréenne, 'l'époque où le tigre fumait'
équivaut à celle 'il y a fort longtemps'...

* Tjigae : une structure en forme de A en bois qui se met sur la dos à l'aide d'une large corde sur chaque épaule. Elle était largement utilisée en Corée pour transporter des charges lourdes ou des objets encombrants.