samedi 29 octobre 2011

Encens coréens - encens naturels - trésor caché

Certains d'entre nous ont chez soi des encens  qui diffusent un parfum agréable. Malheureusement, parmi ces produits, certains en se consumant provoquent un picotement des yeux, de la toux, voire même des maux de tête ; la cause de cela: la présence de composants synthétiques nocifs! Il semble saugrenu d'utiliser ces produits irritants et toxiques sur le long terme, en vue de se relaxer et de se reposer... Nous pouvons pourtant trouver des encens 100% naturels ; des matières premières à base végétale ou animale, de plantes ou de bois, des colorants et des agglomérants naturels. Un seul hic : au premier abord, dans leur boîte, ces encens naturels ne diffusent aucun parfum fort ou envoûtant... 



vendredi 28 octobre 2011

Une belle application du Maedeup - La passementerie coréenne

Constatant chez nos lecteurs un grand intérêt pour la passementerie coréenne, nous avons le plaisir de vous proposer ici, quelques photos de belles applications de Maedeups 매듭.


2 longs Maedeups de 98cm décorent un store en bambou fait à la main. Ce dernier était très utilisé lors des étés chauds en Corée. 

mardi 25 octobre 2011

En beauté à la coréenne - La coiffure traditionnelle

Credit : Sulhwasu Magazine
Comme ailleurs et maintenant, la Beauté demeure le trésor convoité par les coréennes de toutes les époques.

Selon les temps et les mœurs, les femmes (les hommes également) avaient des notions de la Beauté bien diverses. Depuis que le confucianisme fut adopté comme règle sociale (à partir de 15ème siècle), les pratiques suivies par les femmes en la matière, se sont différenciées en fonction des rangs sociaux.


"La Belle" du peintre SHIN Yoon-Bok (18ème siècle)

mardi 18 octobre 2011

Un conte coréen - Les lutins Dokkaebi et la veste magique

Illustration de KIM Jung Hye
" Il y a fort longtemps, un homme s’en alla couper du bois, sur les coteaux d’une montagne éloignée. Alors qu’il était occupé à sa tâche, une pluie torrentielle commença soudainement à s’abattre sur les environs.  Courant  de toutes ses forces de gauche et de droite pour trouver un refuge, il découvrit enfin une grande maison recouverte d’un toit en tuiles bien solides. Il se précipita à l’intérieur et découvrit avec étonnement qu’elle était vide. Il décida de s’y installer un moment en attendant que la pluie s’arrête de tomber.

jeudi 13 octobre 2011

Omijacha - Sirothé aux baies de Schisandras coréen

Baies d'Omija 
Le jus d'Omija 오미자 - baies de Schisandra, est à la base de beaucoup de boissons traditionnelles coréennes. Selon les saisons, on y ajoute des pétales de roses au début de l’été, ou de rhododendron coréen au printemps, ou bien encore des morceaux de cerises ou de pêches en été. 

Excellent dessert de fruits au jus d'Omija
Son nom signifie ‘5 saveurs’, car son goût rafraîchissant et originale est composé de notes salées, sucrées, aigres, épicées et amères. 

dimanche 9 octobre 2011

Norigae - Passementerie coréenne, une des plus belles applications du Maedeup



Nous avons déjà parlé des Norigae 노리개 dans le billet « L’art de nœuds coréens – Maedeup », comme l'une des plus belles applications du Maedeup.


Photo de HAN Do-Hee

vendredi 7 octobre 2011

Festival Franco-Coréen du Film - le 7ème art en Corée du Sud

Image du FFCF
Le 6ème édition du 
Festival Franco-Coréen du Film 
se déroulera à Paris, au cinéma Saint-André-des-Arts (6e) 
du 11 au 18 octobre.

Affiche du FFCF

mardi 4 octobre 2011

JOGAKBO - Le carré de tissu à la mode coréenne

Voici une touche de beauté à la coréenne qui se révèle dans un carré de tissu
Photo de WOON Sang-Hee
Jogakbo 조각보 est un mot composé de « Jogak » et de « Bo ».
Ce dernier désigne un carré (ou bien un rectangle, plus moderne) de tissu ourlé en coton, satin, soie ou ramie, en général très coloré, de tailles et de compositions variées, utilisé pour envelopper, conserver ou transporter un grand nombre d’objets de la vie courante. 

samedi 1 octobre 2011

Céramique coréenne – Dawan (grandes tasses à thé traditionnelles)

Nous venons de recevoir enfin un bol à thé 
longuement attendue depuis  4 mois : Dawan 다완.



Dawan désigne des tasses à thé traditionnelles qui pourraient être classées dans la catégorie des bols, en France. Sa fabrication remonte à l’époque de Joseon, dernier royaume coréen qui a perduré de 1392 à 1905.

Ce type de tasses à thé a été également très apprécié au Japon pendant la période Azuchi Momoyama (1573-1603), et ce goût affirmé est souvent évoqué comme l'une des raisons de 2 anciennes invasions militaires japonaises en Corée (1592 et 1597 : pendant ces guerres, beaucoup de potiers coréens ont été déportés au Japon et une quantité importante de céramiques a été pillée. De nos jours, de belles céramiques de cette époque se retrouvent dans les musées japonais.)