jeudi 19 janvier 2012

Thé vert coréen II - Une grande histoire d'amour

On dit que l'amour dépasse toutes les frontières... 

Voici un exemple d'une histoire d'amour indo-coréenne
Cet amour dépasse les frontières géographiques, linguistiques et 
du rationnel. 

Mais le point le plus important dans cette histoire d'amour, 
c'est l'origine de la culture du thé en Corée. 

Une couronne du royaume de Kaya (l'an 42 ~ l'an 532)


Une légende raconte qu’au 1er siècle de notre ère, une princesse indienne du royaume d’Ayodhya vit en songe le mari qui lui était destiné, et demanda à ses parents la permission de partir à sa recherche. 
Avec leur accord, la princesse embarqua dans un bateau et cingla vers le large. A l'intérieur du bateau, qui portait voiles et pavillons rouges, étaient disposés des présents somptueux ; s'y trouvaient aussi une petite pagode, érigée par la princesse pour amadouer le dieu de l'océan, ainsi qu’un plant de thé recueilli lors d'une escale en Chine.
Au terme d'un long voyage, elle mit enfin pied sur le sol de Corée. Elle ôta son pantalon de soie et le donna en offrande avec une prière, à l'esprit de la montagne. Puis, en l'an 49, elle épousa l'homme de son rêve, le roi Kim Suro, devenant ainsi la première reine du royaume de Kaya.
Il est dit dans les chroniques anciennes, que le plant de thé apporté par la princesse serait à l'origine de la culture du thé en Corée.
Montagne sacrée Jirisan