dimanche 8 janvier 2012

Thé vert coréen I – Pour commencer la nouvelle année dans la Légèreté…


Crédit Photo : Osulloc

Méditant, assis longtemps toute une nuit fatigante
En préparant le thé, une immense gratitude
Grâce à une tasse de thé je chasse de mon cœur l’obscur,
Le froid pénétrant de l’hiver, et tous les soucis s’évanouissent.

Haeshim (Moine bouddhiste – Royaume de Koryeo 13ème siècle)

Une nouvelle année a débuté et on parle de résolutions…
Avant de se lancer dans de grandioses et ambitieuses résolutions, si on se décidait d’abord à se faire du bien pour démarrer la nouvelle année? Les excès alimentaires et le stress de fin d’année (bien que nous les ayons acceptés souvent avec grand plaisir) sont bien là, et c’est le moment de les éliminer sans pitié !...


Crédit photo : JUNG Se Young
Depuis quelques années, les grandes vertus du thé vert sont bien connues : l’élimination et la détente. Cependant, en pratique, à part les amateurs éclairés, beaucoup ne connaissent pas vraiment le thé vert.

Crédit photo : Saibee - Un grand champs de thé à Bosung (dans le Sud  de la Corée)
Le thé vert est une infusion de feuilles de théier, non oxydées. Les feuilles de thé sont cueillies à la main, une par une. La récolte réalisée le plus souvent par des femmes de la région de récolte, exige expérience et rapidité. Les huiles complexes contenues dans les feuilles sont très sensibles à l’oxydation au contact de l’air : Pour obtenir le thé vert,  le séchage des feuilles s’opère dans les heures qui suivent la récolte, dans un chaudron de métal sous un feu de bois, jusqu’à ce que les feuilles deviennent parfaitement sèches, sans être brûlées. 

Le séchage des feuilles

Une oxydation plus importante avant le séchage final produira toute la gamme des thés ‘Noir’ en occident. En Asie, selon le degré d’oxydation (par conséquent la couleur d’infusion du jaune sombre jusqu’au brun, en passant par le rouge ambré), les appellations varient. 
Crédit photo : Ossuloc

Les qualités de thé vert se classent en fonction de l’époque de récolte. En Corée, les récoltes se divisent en 4 périodes : la 1ère récolte a lieu fin avril tout juste après la première vraie pluie printanière. La 4ème et dernière se fait en juillet. Beaucoup de petits producteurs s’arrêtent à la 2ème (mai) ou à la 3ème récolte (juin), bien que le rendement soit nettement moindre par rapport à celui des récoltes tardives. Plus les feuilles sont récoltées tôt, plus les saveurs et arômes sont subtils. Si on débute la consommation de thé vert, il est recommandé de choisir un thé de 3ème récolte (type Chungjak ou Sémulcha) avec un parfum et une saveur plus affirmées.

Crédit photo : Osulloc
Les composantes du thé sont très intéressantes pour la santé : En tout premier lieu les flavonoïdes (molécules organiques appartenant à la classe des polyphénols), dont la catéchine, qui apporte ses caractéristiques anti-oxydantes, anti infectieuses, régulatrices du cholestérol, de la glycémie et de la pression sanguine. On trouve également la caféine, stimulante et diurétique, la théanine, acide aminé ayant des effets déstressants sur le cerveau, de nombreux minéraux dont le fluor, le manganèse et le nickel, ainsi que des vitamines des groupes C, B, E et K (les thés verts sont notamment les plus riches en vitamines C) indispensables au bon fonctionnement du corps.
Crédit photo : KIM Song Yong

Les thés verts coréens sont uniques : Les feuilles sèches présentent de jolies couleurs gris-vert et dégagent des arômes doux qui évoquent le chocolat, la noisette ou certaines pâtisseries. Il est certes difficile de déceler ces arômes naturels et subtils quand notre odorat est massivement sollicité par les parfums de synthèse ou les mélanges des thés aromatisés. Mais avec un peu d’adaptation et de travail sur nous-mêmes, nous pouvons retrouver toute la capacité de tout odorat qui nous permet d’apprécier toute la gamme subtile des véritables odeurs originelles diffusées par le thé vert.  
Crédit photo : Osulloc

Les feuilles trempées, petites et entières, se déroulent en faisant apparaître des couleurs d’un beau vert lumineux ; ces feuilles de thé portent le joli nom de Chakseol (langues de moineaux) en référence à la forme des jeunes pousses récoltées. Les thés verts coréens associent avec bonheur, la douceur et la richesse des meilleurs thés vert japonais, aux saveurs légèrement citronnées et grillées des plus beaux thés verts chinois.

Crédit photo : Osulloc
Après avoir admiré la couleur du thé et inhalé son arôme, le goût du thé vert est enfin apprécié d’abord sur la langue, puis dans la gorge et enfin dans les notes gustatives qu’il laisse dans la bouche. 
Crédit photo : KIM Song Yong
C’est alors que l’on peut découvrir et apprécier, avec un peu d’habitude, la proportion et l’harmonie subtile des 6 saveurs dont parlent les plus grands spécialistes, et qui composent le thé vert : Salé, sucré, amer, acide, aigre et poivré. 

Crédit photo : mth7788
Après avoir été utilisées de une à plusieurs fois, selon la qualité du thé et la température de l’eau d’infusion, les feuilles peuvent être ensuite utilisées efficacement pour de multiples usages comme dans des préparations culinaires, l’eau du bain, le rinçage des cheveux ou encore la désodorisation du réfrigérateur…

En Corée, le thé vert se décline à l’infini, même dans des domaines inattendus. Des produits agroalimentaires au thé vert (glace, nouilles, boissons, chewing gums, sauces..) et des produits de beauté ou d’hygiènes à l’extrait de thé vert se trouvent partout. Depuis quelque temps, on trouve aussi les papiers peints et les chaussures à l’extrait de thé vert pour sa vertu désodorisante. Certains restaurants proposent des plats à  base de thé vert ou préparés avec des feuilles de thé vert. 


Au-delà du plaisir de la dégustation et de la santé, les plus fervents adeptes coréens évoquent l’aspect philosophique et de développement spirituel dans l’esprit de la voie du thé, permettant d’atteindre les plus hauts niveaux de conscience.

Crédit photo : Osulloc
Quelques conseils pratiques :
  • Comme toute infusion, le thé vert biologique est recommandé. 
  • Une consommation de 2 – 3 fois par jour est idéale.
  • L’eau bouille doit être refroidie à 70 – 80°C selon les feuilles de thé.
  • Le thé vert peut accompagner le petit déjeuner mais il ne se boit pas à jeun.

Pour éliminer les excès de fin d'année et et se détendre en dégustant, Vert & Bleu CoreaColor a sélectionné pour vous 4 thés excellents à prix promotionnels*, qui vous aideront à démarrer une nouvelle année dans la légèreté. A voir sur la Boutique Thé.   

Thés CoreaColor
* dans la limite du stock disponible