mardi 28 février 2012

Découvrir Séoul à Vélo

Sur un îlot de Hangang 


Voici une façon agréable et sportive pour découvrir la capitale sud-coréenne Séoul : le vélo.

Les pistes en vert sont à partager avec les piétons
tandis que les rouges sont exclusivement réservées aux cyclistes

Depuis 10ans, la ville de Séoul a beaucoup investi dans l’aménagement de pistes cyclables et certains paysages urbains ont été radicalement modifiés. Maintenant, pas mal d’habitants (les chanceux !) peuvent même se rendre au travail à vélo. Ce phénomène est très nouveau en Corée. 



Les pistes cyclables le long des rives de la rivière Hangang (qui traverse Séoul d'est en ouest, et dont la largeur moyenne est de 1 Km) proposent un parcours de découverte intéressant. 

Les pistes cyclables longeant la rivière Hangang 

Chaque piste qui la longe mesure environ 40 Km d’un bout à l’autre, et ces pistes continuent encore vers d’autre villes ou régions. On peut également changer de rives en empruntant l'un des vingt ponts ayant les pistes cyclables avec accès adapté.
Une ancienne déchetrie transformée en parc

Si le temps et l’envie sont au rendez-vous, on peut louer un vélo chez un de la trentaine de loueurs présents sur le parcours. Environ la moitié de ces loueurs est gérée par la ville et la location est donc gratuite. 

Un des loueurs de vélo

Vue la longueur, il est nécessaire de faire un choix de zones selon votre intérêt. Vous pouvez parcourir la zone choisie à tout moment de la journée. Même le soir tard (à 22h), les pistes restent très fréquentées.


   
Pour les amoureux de la nature ou pour des familles avec enfants, tout au long des pistes, beaucoup de parcs ou de zones d’observation sont aménagées sur une rive et l’autre.

Une zone humide protégée à Kangseo (à l'Ouest de Séoul).
Photo prise en novembre

Sur la rive droite, on peut citer le Worldcup Park (N°4 - une ancienne déchèterie de la ville qui a été transformée en un ensemble de 4 parcs différents – 350 hectares), Yongsan Family Park (N°5 - ce parc est situé à côté du Musée National et apprécié par les enfants pour des oiseux en liberté) et La Forêt de Séoul (N°6 - un ancien terrain du golf – 116 hectares).

Forêt de Séoul
Une sculpture dans un des parcs de Worldcup Park

Sur la rive gauche, Yeouido Park (N°1 - sur l’ile de Yoeuido où se trouve l’assemblée nationale – 23 hectares) et l'Olympic Park (N°7 - un des parcs les plus appréciés des habitants. Le parc propose aux visiteurs une grande gallérie d’art à ciel ouvert avec ses sculptures, un site archéologique du 3ème siècle de notre ère – 167 hectares) sont les plus connus. 


Un miroir d'eau dans un parc à Yeoeuido
Un vestige historique dans Olympic Park


Il y a aussi le Cimetière National de Séoul (N°10) qui est un grand parc avec un temple bouddhiste.


Sauf lors des quelques jours annuels de commémoration,
ce cimetière  national de Séoul est très calme avec de jolis sentiers.

Deux petits îlots de la rivière ont été transformés en parc d’observation.


Bamseom
On peut observer les oiseaux migrateurs à partir d'un bateau-mouche ou  d'un poste d'observation.


L’un est Sunyoudo (N°2 - ancienne installation de l’épuration d’eau usée) ayant des plantes aquatiques, et apprécié surtout après le coucher de soleil, et l’autre est Bamseom (N°3) qui est une zone préservée pour les oiseaux migrateurs.


Parc à Sunyoudo

Comme toujours en Corée, des appareils de sport sont omniprésents (pas d’excuse possible !) et certains parcs disposent d'aires de camping. 

HOP HOP!


On peut faire un pique-nique où que l’on soit, ou bien faire un barbecue dans les zones (assez nombreuses) prévues à cet effet. Vous n’avez rien prévu à manger ? Pas de problème. Une multitude de restaurants ou d’échoppes sont ouverts du matin tôt à la nuit très tard.   


Aire de camping et de barbecue en été


Une autre commodité indispensable : les toilettes. Elles sont installées un peu partout (une grande différence par rapport à la France...). Elles sont gratuites (pas de Madame Pipi) et en général bien entretenues.   


Différents types de toilettes publiques

Aux bords de Hangang, vous allez rencontrer les habitants de Séoul en famille, en couple, en groupe ou en solo, qui cherchent un moment de relaxation ou de loisirs.

Kwangnaru Hangang Park (à l'Est de Séoul)

Les bras de Hangang ont aussi été aménagés, et les cyclistes peuvent s’aventurer loin dans les quartiers.


Certains ponts de Hangang sont animés la nuit.


Sur la rive droite, les pistes (environs 7 km aller) suivant l’affluent ‘Hongje’ (N°11) passe près du Worldcup park et du quartier étudiant Shinchôn (où se trouvent 4 grandes universités. On y trouve beaucoup de bars et de restaurants) pour arriver au pied de montagne Pukhansan (N°9 - au nord de Séoul, altitude 840m).


Vue du sommet de Pukhansan


Les pistes (environ 21 km aller) suivant l’affluent ‘Jungrang’ (N°12) traversent une grande partie de l’Est de Séoul, du Nord au Sud. Elles passent d’abord la ‘Forêt de Séoul’, un grand parc d’attraction (‘Le grand parc pour les enfants’ mais maintenant contrairement à son nom d’origine, ce sont les adultes qui y vont pour leurs souvenirs d’enfance), des accès aux parcours de randonnées, et proposent aussi plusieurs accès vers les montagnes de Pukhansan.  

Le grand parc pour les enfants...


Sur la rive gauche, deux affluents traversent chacun des quartiers très différents. A gauche, ‘Anyangcheon’ (N°13) traverse des arrondissements populaires tandis que à droite, ‘Tanchoen’ (N°14) et ‘Yangjaecheon’ (N°15) des arrondissements bourgeois, voire de luxe. 
    
Les rives des affluents sont aménagées de la même manière. 


Sur la rive droite, un petit accès ( 2km) à Namsan (N°8 - une colline de 285 m), à lui-seul peut proposer une découverte d’une journée entière. 


Coline Namsan


Il passe près du Musée d’art « Leeum » (fondation Samsung) dont les bâtiments ont été construits par des architectes de renom (entre autres Jean Michel) et le quartier dit ‘étranger’ Itaewon avec sa mosquée, et des restaurants de toutes nationalités. 


Musée LEEUM


Namsan est un endroit vraiment agréable pour se balader à pieds ou à vélo (pour monter, cela pourrait être un peu difficile, mais la descente…. !!!). Cette piste continue vers le centre historique de Séoul.  

Ce que l'on peut faire à Namsan

Comme une mode depuis quelques années, en Corée, on constate une explosion des associations ou des clubs des amoureux de vélo : Hiking ou Riding. Sur ces pistes, on voit des personnes qui donnent l’impression de participer à un championnat international de cyclisme.


Un vrai championnat

Comme en France, elles portent des tenues hyper moulantes, souvent de couleurs voyantes, le casque, une paire de gants, une paire de chaussures ‘cyclisme’, un sac à dos spécial ‘cyclisme’, une gourde fixée au vélo. Et surtout un vélo de marque !



Comme elles sont nombreuses, ces personnes hyper équipées, on a l’impression qu’il y a des championnats tous les jours sur ces pistes.


Certains portent même des masques spéciaux

Mais non, pas de panique! Bien sûr, on peut toujours faire du vélo en n’importe quelle tenue et avec son vélo rouillé : aucun problème.


Un monsieur en tenue de Hanbok modernisé
  

Aucun commentaire: