jeudi 29 mars 2012

Comment le printemps arrive en Corée I

Au printemps, les coréens adorent décorer la maison avec les fleurs de forsythia.
Crédit Photo : LEE Woo-Kyong




Pour connaître le vrai début (pas celui du calendrier) du printemps, il faut regarder attentivement les prévisions météo à la télé. Après les informations basiques comme la température, les précipitation et le temps, le(la) présentateur(trice) annonce la prévision de floraison des deux fleurs qui symbolisent le mois de mars. Il s’agit du forsythia et du rhododendron.



Une présentatrice annonce « enfin nous pouvons voir le 17 mars, la première floraison du forsythia sur l’île de Jéju. Si vous habitez à Séoul, un peu de patience, elle arrive dans 2 semaines…. ». Grâce à  ces prévisions, les coréens amoureux de balades peuvent organiser des sorties en conséquence.

La forsythia à Séoul

Tandis que le forsythia (très répandu sur la péninsule coréenne, sauf dans les région septentrionale deCorée du Nord) invite les coréens pour une balade en ville, le rhododendron incite les randonneurs à grimper les montagnes... Les pétales de rhododendron sont utilisés pour décorer des mets.  

Rhododendrons
Fin mars, l’île de Jéju attire beaucoup de touristes pour ses fleurs de colza

île de Jéju 

Dans les régions du Sud, les cornouillers officinal éclosent leurs fleurs jaunes si tendres avec la parfum si délicat.    

Cornouillers officinal dans le Sud


Après mars, le mois d'avril arrive avec les fleurs de cerisier

Un viallage traditionnel dans le Sud sous les pétales de cerisiers

Contrairement au Japon où la prévision de la floraison de cerisiers prend une importance nationale (pour une erreur de prévision, la Météo Japonaise a du organiser une conférences de presse pour présenter des excuses publiques), les prévisions relatives aux floraisons de différentes fleures sont en Corée, considérées comme un simple service rendu par un organisme public, pour les gens qui souhaitent sortir un weekend et par conséquent pour stimuler le secteur du tourisme.
(Pour les japonais qui subissent sans arrêt des catastrophes naturelles, une prévision exacte quelque soit le sujet est nécessaire et primordiale.) 

Ville de Jinhae (dans le Sud)


Et mi-avril, le magnolia devient la reine du printemps. L’expression « les magnolias d’avril » est très utilisée dans la littérature coréenne pour exprimer la beauté, ou un amour intense mais éphémère.     


En mai, la Royal azalea attire beaucoup de randonneurs dans les montagnes, qui deviennent certains weekend, noires de monde. C’est une fleur qui se trouve principalement en Corée et en Mandchourie (sauf sur l’île de Jéju).


Les admirateurs de fleurs Royal azalea

Mais il ne faut pas oublier d’autres petites fleurs qui colorent tout le pays.

Les petites fleurs sauvages

D'innombrables festivals de fleurs sont organisés dans toutes les régions de la Corée à partir d’avril. De même qu'avec l’automne, les mois d’avril et de mai sont aussi un moment très propice pour visiter la Corée du Sud.



Mais attention au soleilSelon un adage coréen, on fait travailler la belle-fille au soleil printanier et sa propre fille au soleil automnal (!).... pour nous mettre en garde de l’intensité du soleil du printemps, tout en pointant du même coup la méchanceté supposée de la belle-mère 'à l'ancienne'.  

Une scène bucolique qui va être disparaître à jamais...
Elle se déroule encore dans une petite île Chungsando dans le Sud.


Aucun commentaire: