mercredi 14 mars 2012

Symbolisme coréen – Fleurs de prunier

Le paysage printanier de l'île de Jéju


Au mois de mars, sous un soleil bien chaleureux, on pense que le printemps est enfin arrivé ! On peut envisager de ranger les doudounes ou manteaux d’hivers et planifier un grand nettoyage de printemps. Erreur ! Chaque printemps, il y a un court épisode hivernal qui frappe la Corée. On lui donne un nom très poétique « 꽃샘추위 », littéralement « Le froid jaloux des fleurs ».


Une peinture de KIM Hwan Ki (1957)


Cette année, ce revirement climatique s'est produit le 12 mars avec une température en-dessous de zéro degré et des chutes de neige dans certains endroits. Malgré ce changement de température soudain et brutal, il y a des fleurs qui résistent de fort belle façon : celles du prunier.


En Corée, les fleurs de prunier sont celles qui éclosent les premières. Dans le Sud, où beaucoup de festivals les mettent à l'honneur, elles s’ouvrent fin février, quelques fois sous la neige.


Symbole de Pureté et Noblesse, ces fleurs sont admirées et représentées sans cesse dans les peintures et dans les poèmes. L’hiver étant l'allégorie d’une difficulté ou d’une souffrance rencontrée dans la vie, les fleurs de prunier qui se montrent à la fin d’hiver sont considérées comme une force tranquille et profonde qui transcende les moments difficiles. 



"L’instrument en bois de Paulownia préserve son timbre original même après mille ans
Les fleurs de prunier ne vendent pas leur parfum bien qu’elles vivent sous le joug hivernal."

SIN Heum (lettré au 16e siècle)


Une peinture de MOON Bong Sun 


Les fleurs séchées ont une jolie couleur jaune ivoire et un parfum ample de confiserie qui évoque la violette et l’amande fraîche. Son infusion est de couleur jaune vert, et procure une saveur forte d’où ressort un goût caractéristique d’amande. 
Retrouvez ce trésor sur notre boutique www.coreacolor.com
En plus de sa beauté et son parfum, elle apporte également des bienfaits : améliorer le teint, soulager les sensations de blocage au niveau de la poitrine provoquées par le stress, et améliorer la digestion… ! Toujours le même principe de joindre l’utile à l’agréable...


Les fleurs fraîches sont utilisées pour décorer un dessert traditionnel 화전 : une mini-crêpe à la farine de riz gluant. La pâte peut être colorée en rose grâce au jus de baies de Schisandra (Omija – baies aux 5 parfums)  ou en pourpre au jus de murier


Miam miam... un dessert traditionnel aux couleurs printanières! 





Aucun commentaire: