samedi 7 avril 2012

Comment le printemps arrive en Corée 2

Crédit photo : HYUNG Il-Soo
Plantes herbacées comestibles


En Corée, on dit qu’au troisième jour du troisième mois correspondant au calendrier lunaire, les hirondelles reviennent du Sud. En 2012 , cette date a correspondu au 24 mars du calendrier solaire (Grégorien).



Autrefois, un nid d’hirondelle sous le toit était considéré comme un signe bonne augure pour l’année. Maintenant, avec l’urbanisation et la construction des résidences collectives, les nids d’hirondelle sont devenus rares en ville.

A cette époque, les visiteurs en Corée peuvent observer des comportements bizarres (aux yeux des non-initiés) de certains coréens. Dans les montagnes, sur les collines, dans les champs, à la campagne, aux bords des ruelles hors de la ville, et même dans des parcs urbains, certains coréens se courbent en deux pour arracher ou cueillir des herbes, des plantes herbacées ou des feuilles.

Ces coréens jeunes ou moins jeunes, cherchent et cherchent...

Comment peut-on commettre envers la Nature, de tels actes d’incivilité ? Y-a-t-il une famine dans ce pays ?
En fait non, c’est une coutume profondément ancrée dans les habitudes culinaire coréennes : 
cueillir des herbes printanières 봄나물.
Certaines plantes herbacées printanières comestibles doivent être retirées du sol avec leurs racines (aussi comestibles) et pour cette raison, beaucoup de randonneurs sont munis d’un couteau prévu à cette effet.  

Crédit photo : CHOI Sang-Kyu
Diverses salades à base des plantes herbacées, décorées de pétales de fleurs
Les pétales de fleurs séchées sont en vente sur la boutique CoreaColor

Cette coutume peut éventuelement provoquer pas mal de malentendus en dehors de Corée.
En voici un exemple édifiant :
Une dame âgée en visite chez sa fille installée aux Etats-Unis, a cueilli comme à son habitude, des herbes comestibles le long d’un jardin.
En la voyant ainsi, les voisins américains ont appelé la police pour dénoncer une maltraitance de la fille envers sa mère, qui serait de fait obligée de manger de mauvaises herbes comme en temps de guerre (en plus pour certains américains, la Corée est toujours restée plongée dans la famine et dans la pauvreté, après la guerre de Corée de 1950-53) .
La mère avait simplement l'intention de faire goûter à sa chère fille, une soupe aussi printanière que les herbes cueillies !

Crédit photo : LEE Woo-Kyung

On comprend que le printemps est bien arrivé quand, sur la table, on observe en ingrédients, la présence de ces végétaux printaniers, avec leurs parfums et leurs saveurs si particuliers.  

Un plat composé de diverses plantes herbacées
 (rapidement blanchies à l'eau bouillante) et du tofu

En fait, qu’est-ce que mangent ces Coréens ?
Et comment le mangent-ils ?

Crédit photo : KIM Nam-Woo


L’herbe printanière emblématique de la Corée est l’armoise (Artemisia princeps) .



Elle pousse un peu partout en Corée et pour cette raison personne n'en cultive. Pour chaque coréen, le printemps est toujours relié au parfum d’une soupe à  base de cette herbe. 

Le brouillon se prépare avec du pâté de soja fermenté (par rapport au miso japonais, ce condiment coréen est beaucoup plus prononcé au goût, en raison d’une fermentation beaucoup plus longue). On y ajoute de l’ail, des émincés de poireau et évidemment de l’armoise.
Souvent on l’associe avec des coquillages (vernis, praires, coques ou palourdes).



Comme vous pouvez l'imaginer, cette herbe est appréciée non seulement pour son parfum, mais surtout pour ses vertus.
Selon le mythe fondateur de la Corée (voir le mythe), l’ours un des protagonistes, désirant devenir un être humain, respecte la consigne donnée par un fils du dieu (non, ce n’est pas Jésus !) en mangeant seulement de l’ail et de l’armoise dans une grotte. Ainsi l’ours devient une femme qui deviendra la mère de Tangun, qui fondera le première Corée en l’an 2333 avant J.C!  

Peintre LEE Man-Ik
L'ours devient une belle femme...

L’aromathérapie à base d’armoise a une longue histoire en Corée. On peut prendre un bain infusé d’armoise dans un spa ou dans un bain public.
C’est surtout une plante très bénéfique pour les femmes grâce à sa qualité de rechauffer le Ki (Selon la médecine traditionnelle, on spécifie que les femmes ont souvent un corps froid (yin) du point de vue énergétique ; et pour cette raison, elles ont les extrémités froides ou certains inconvénients gynécologiques.

Savons à l'armoise

Quoi qu’il en soit, sa vertu antiseptique est largement prouvée. En Corée, on trouve beaucoup de produits qui contiennent de l’extrait d’armoise : des savons, des produits cosmétiques, des protections hygiéniques…  Séchés, à la campagne, on en brûlait pour chasser des moustiques en été.   

L'armoise séché absorbe aussi de mauvaises odeurs 

Curieusement, les coréens utilisent parfois une expression qui ne s’harmonise pas vraiment avec leur amour porté à cette herbe.
Ils disent que "quelque chose ou un endroit est devenu un champs d’armoise" 쑥밭이 되다 pour exprimer la fin d’une gloire/prospérité, ou bien une affaire qui a mal tournée.

En haut, une marmitte remplie de riz et de pousse d'Aralia elata
En bas à gauche, une soupe salée à l'armoise et aux coques

Si on ne sait pas trouver ces végétaux comestibles parmi les autres plantes, on peut bien sûr s'en procurer au marché traditionnel (en vrac, souvent non lavé) ou dans les grands surfaces (emballé et lavé).  

Crédit photo : KIM Hyung-Woo
Les vendeuses ambulantes

Souvent ce sont des dames âgées qui en vendent en petites quantités au marché traditionnel, aux bords de sentiers de randonnée, à  l’entrée/sortie de certaines stations de métro (en fonction de la politique de la mairie, ce genre de ventes peut être malheureusement interdit) ou aux arrêts de bus… Elles les cueille elles-mêmes la veille ou le matin même, donc la fraicheur est garantie! 



1ère ligne à partir de gauche : 
Allium Regel  달래 
son parfum et goût sont plus prononcés par rapport à la ciboulette
Hemerocallis 원추리 
Aster Scaber 취나물 - un trésor de vitamine A

2e ligne à partir de gauche :
Pousses d'Aralia elata 두릅  
contient de saponine comme le ginseng coréen.
Armoise 쑥 - un trésor de vitamine C
Cassella bursa-pastoris (famille de Bourse à pasteur) 냉이 
une autre plante herbacée emblématique. 
Excellente pour la digestion. 
Contient de vitamine C, de protéine, de calcium et de fibres.

3e ligne à partir du gauche : 
Orpin (Sedum sarmentosum)  돌나무 
Pousse de choux 봄동 
contient beaucoup d'acide aminé
Pousse d'orge 보리순  
une quantité impressionnante du calcium, du potassium et de vitamine C


Aucun commentaire: